Publié le 2 Mai 2021

Hello les gens!

J'espère que vous allez bien =)

Aujourd'hui, j'aimerais parler d'un truc courant (et chiant...), j'ai nommé... "la rechute" ou le "syndrome du Yoyo" (Non, ce n'est pas un vrai syndrome, mais on dira que oui... parce que je l'ai décidé... c'est mon blog... j'écris ce que je veux!)

La rechute de 2020

PETIT RECAP'

A mon avis, beaucoup se retrouverons dans cet article, je spécule oui! Mais vous savez comme moi que c'est vrai, quand on a des TCA (Troubles du Comportement Alimentaire), il y a malheureusement toujours une rechute, si ce n'est pas le cas pour vous, franchement, vous avez tout mon respect et j'aimerais bien connaître votre secret!

Ceux qui me connaissent le savent... et je dois très probablement les désespérer à force... je ne suis qu'enchaînement de réussite et d'échec, n'essayez pas de me dire le contraire, c'est vrai.

Historique en version résumé:

J'ai commencé par des diététiciennes dès mes 4 ans, groupe pour enfants/ado obèses entre mes 12 et 15ans, vers mes 16 ans j'ai réussi à perdre 15kg (régime hyper protéiné à court terme) puis en reprendre 30kg. Passer dans un centre d'amincissement, en perdre 35kg grâce à un autre régime hyper protéiné mais sur du long terme, finir à l'hôpital pour différentes carences et graves soucis de santé - sortir de là-bas avec 15kg supplémentaires en quelques semaines (oui.... le retour au féculent quand t'en manges plus... c'est très mauvais!), du coup gros dénis de la balance jusqu'à arriver aux fameux 165kg que vous connaissez puis en 2014 vient ce blog grâce auquel j'en ai perdu 75kg. Et là... c'est le confinement 2020 et diverses histoires dans ma vie qui auront eu raison de ma plus grosse victoire... reprise de 15kg. Joie. Bonheur. Alléluia.
On se retrouve donc en 2021 pour réparer mon ultime échec!

La rechute de 2020

C'EST PAS MA FAUTE A MOI
moi Lolitaaaa

Comme je l'ai dit récemment à quelques personnes de mon entourage, et comme j'en avais déjà parlé dans le blog autrefois:

Mentir c'est mal. Se mentir à soi-même c'est encore pire.

C'est toujours super facile de remettre la faute sur les autres

"C'est à cause de lui que j'ai pris du poids!" "C'est de sa faute si j'ai grossi" "Non mais tu vois, c'était une sale période... et le paquet de biscuit était là... il m'a compris lui au moins!"
Encore ? Non j'arrête là vous avez compris je crois...

Je dis ça, mais ... qu'est-ce que j'ai écris un peu plus haut ?

"Et là, c'est le confinement 2020 et diverses histoires dans ma vie".

Voilà. Moi aussi je refous la faute sur les autres! On le fait tous d'une certaine manière...

Donc je vais vous donner mes 2 versions de l'histoire, celle qui est facile et celle qui est la plus archi mega ultra compliquée

VERSION 1
Je me donne des excuses

Alors, il y a eu le Covid dès 2020, du coup bah j'étais en télétravail, et puis j'étais seule, et puis j'étais pas bien, et puis je me cherchais.... Et ensuite il y a eu telle personne qui a eu raison de moi, à cause de qui j'ai pris du poids parce que untel me faisait acheter et manger n'importe quoi, n'importe comment, à n'importe quelle heure, et aussi le télétravail... bah oui et j'étais seule (non mais là tu te répètes...) et surtout bah il y'avait plus rien dans le frigo et j'avais la flemme du coup je mangeais n'importe quoi des vieux truc qui trainaient... par ennuis.... par solitude... et puis il y avait de l'alcool aussi alors je le buvais parce qu'un petit verre sur le balcon au couché de soleil c'est toujours sympa hein ?? Non mais vous me comprenez... et puis il y avait ça aussi qui allait pas ... et ça aussi... et ça bah en plus de ci et de ce truc là... bah ça fait beaucoup vous savez... j'avais plus le temps...

 

 

"plus le temps..."

VERSION 2
J'accepte la réalité

Alors, il y a eu le Covid dès 2020, du coup bah j'étais en télétravail, et puis j'étais seule, et puis j'étais pas bien, et puis je me cherchais.... Et ensuite j'ai perdu le contrôle. C'est ma faute. Je me suis laissé dépassé par les événements. Je ne peux en vouloir qu'à moi-même.

La rechute de 2020

LA CULPABILITÉ

En juillet 2017, j'ai fais un article sur les crises hyperphagiques, je vous laisse aller y faire un petit tour, ça m'a fait du bien de relire.

L'enfer avec les TCA, c'est qu'on est jamais à l'abris d'une rechute et surtout de s'en vouloir. On a beau y mettre tout notre cœur et tout notre amour, on est fragile vis-à-vis de la nourriture. Comme un alcoolique envers l'alcool.

Le sentiment de culpabilité que je ressens est tellement fort. J'ai mis du temps à écrire sur le blog aussi pour cette raison. J'avais et j'ai toujours honte. Honte d'avoir perdu le contrôle. Honte d'avoir repris. Honte de décevoir les gens qui ont cru en moi et que j'aurais réussi à motiver via le blog, via mon parcours. La vérité est là, nul est infaillible. Moi la première. J'y ai cru pourtant que cette fois ce serait la dernière, que je n'aurais plus à ENCORE devoir perdre du poids. J'ai l'impression que toute ma vie ce sera un cercle vicieux autour de ça, comme si mon objectif était l'éternelle réussite (entraînant avec elle... l'éternel échec). Il est temps que ça change - dit-elle.

En fait, je m'en veux surtout pour tout ce que j'en ai chié concernant le bodylift et tout ce qu'il y a eu autour. La perte, les assurances, votre aide financière, votre soutient moral, l'aide de mes amis qui sont venu me voir et qui m'ont subie pendant cette période, les arrêts de travail, les frais, les douleurs. Et maintenant quoi? J'ai repris. Génial. Alors je vous rassure de suite! Cela n'a en rien affecté la zone opérée! Ce sont mes bras et mes cuisses surtout qui me font honte à nouveau.

Pour tout vous avouer, je pense aussi qu'une des part de démotivation et perte de contrôle est dû aux soucis financiers dans lesquels je me suis retrouver. Le fait de ne plus avoir d'objectif m'a beaucoup plombée.

Le lien? C'est simple:

  • Pas d'argent = impossible de faire des économies
  • Pas d'économie = pas de brachioplastie
  • Pas de brachioplastie = ailes de poulet déprimantes que je vois tous les jours
  • Ailes de poulet = déprime
  • Déprime = bouffe

Sauf que pour enlever les ailes de poulet, il ne faut pas faire de crise d'hyperphagie (t'es drôle toi...), on est d'accord! Mais vous aimeriez vivre avec ça vous tous les jours ?? Elles prennent de la place, beaucoup de vêtement je peux pas les porter à cause de ça, c'est moche. Et le fait de ne pas savoir quand ce sera possible d'être fait bah...ça aide pas et vu que je ne voyais aucune perspective d'amélioration, j'ai vu le brouillard s'épaissir entre mes objectifs et moi.

La rechute de 2020

OBJECTIFS

Bref, tout ça pour dire que malheureusement les rechutes et les yoyo font partie du jeu. Toute personne qui a pris du poids, c'est pour une raison calorique, quand on perd le contrôle, c'est de notre faute. C'est tout.

J'espère honnêtement que ce sera ma dernière grosse bataille et que la suite ne sera plus que contrôle et stabilisation. Quitte à voir une psy spécialisée dans le comportement alimentaire. Je sais que j'ai besoin d'aide de ce côté-là, sauter le pas pour aller la voir, c'est autre chose.

Actuellement je suis dans de bonnes conditions:

  • J'ai un emplois du temps stable
  • Une vie familiale qui va très bien
  • Une toutoune que je vais promener tous les jours
  • Une situation financière correct
  • Je suis heureuse dans ma vie car tout va bien

Mes objectifs ?

  • Perdre 15kg d'ici décembre 2021
  • Mettre 10'000.- de côté pour la brachioplastie d'ici décembre 2022
  • Ne plus reprendre!

Voir les commentaires

Rédigé par 'Ginie

Repost0